Bailly croit en la méthode Tudor