Le Rwanda ouvre les bras à Gérard Gohou Bi Goua


0

Gérard Gohou Bi Goua est en passe d’ouvrir une autre page de sa carrière internationale. L’attaquant ivoirien passé par la JCA Treichville arborera, dès ce soir, le maillot de l’équipe nationale du Rwanda dans le cadre de la fenêtre internationale ouverte ce mois par la FIFA.

Sur le coup de 17h, le Rwanda sera face à la Guinée Equatoriale en match amicale de préparation des éliminatoires de la CAN 2023, prévue en 2024 en Côte d’Ivoire. Et dans les rangs des Amavubis, l’on pourrait retrouver un ivoirien au front de l’attaque. Il s’agit de Gérard Gohou Bi Goua, buteur du FC Aktobe du Kazakhstan.

L’attaquant de 33 ans qui s’entraîne depuis quelques jours au Maroc sous les ordres de Vincent Mashami, a accepté de rejoindre la sélection rwandaise, comme explique son club. « Notre joueur Gérard Gohou Bi Goua  a accepté la demande des Amavubis de venir rejoindre l’équipe nationale au Maroc dans le cadre de la préparation des matchs amicaux qui les aideront dans la quête de l’obtention d’un billet qualificatif pour la CAN ».

Membre de l’équipe Espoir de Côte d’Ivoire (2010-2013) vainqueur du Tournoi de Toulon en 2010, Gérard Gohou intègre l’équipe sénior des Eléphants en 2013. Convoqué à l’époque par Sabri Lamouchi dans le cadre de la 3è journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, Gérard Gohou, qui finira meilleur buteur de la PTT.1 Lig de Turquie avec 19 buts, ne figure pas sur la feuille de match. Le choix du technicien français. Un épisode après lequel il ne retrouvera plus les Eléphants jusqu’à présent.

Barré par des talents ou snobé par les encadrements techniques qui se sont succédé à la tête de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, Gérard Gohou Bi Goua devrait célébrer sa première sélection à 33 ans comme le défenseur écossais Andrew Considine. Sauf que Gérard ne sera pas en orange, plutôt en jaune et bleu avec le Rwanda qui lui ouvre ses bras.

La politique de « recrutement » de talents étrangers par la Fédération Rwandaise de Football Association (FERWAFA) ne s’arrêtera pas à l’attaquant ivoirien. Puisque la presse locale annonce une vague de joueurs Espagnols prêts à se naturaliser et enfiler la tunique des Amavubis. En attendant, c’est l’ancien perce-défense de Neuchâtel Xamax qui attirera toute la lumière de la rencontre amicale Guinée Equatoriale-Rwanda.

Patrick GUITEY







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy