Lutte -Tournoi Inter. Tabaski : Mansour Issa décroche le graal


0

Le tournoi international de la Tabaski de lutte traditionnelle doté du trophée Aboubacar Abdoulaye Diori, l’Ambassadeur de Niger en Côte d’Ivoire a connu son épilogue ce dimanche. Et au soir des 48 heures d’épiques empoignades, c’est le nigérien Mansour Issa qui a été sacré.

Arrivé en finale après un parcours sans le moindre accroc en 4 sorties, le lutteur nigérien brille à nouveau. Il triomphe de son compatriote, le colosse et longiligne Yaya Kaka à l’ultime bataille de la catégorie phare. Le vainqueur a reçu une coupe, une enveloppe de 600 mille FCFA quand le vice-champion repart la somme de 300 mille FCFA. Dans la deuxième catégorie, le nigérien Karkando Argika s’impose en finale contre son compatriote Lawali Ibrahim.

La Côte d’Ivoire finit 2e

Présente à cette compétition avec 4 athlètes à savoir Coulibaly Aziz, N’Dri Christ, Lago Guy Alain et Ballo Hassan, la Côte d’Ivoire s’est invitée en quarts de finale avec Ballo Hassan, le récent champion d’Afrique junior et Lago Guy Alain, le capitaine des Éléphants lutteurs. Tombés respectivement face au champion et vice-champion, ils ont réussi à cueillir la deuxième place au classement par équipe derrière le Niger. « Nous sommes satisfaits. Nous n’avons pas démérité. Nous avons montré que la Côte d’Ivoire pouvait rivaliser avec des pays comme le Niger », se réjouit Lago Guy Alain.

De grosses satisfactions

En terres ivoiriennes depuis le 08 juillet dernier dans le cadre d’une signature de convention avec la FIL, M. Lionel Lacaze, le Président de la fédération Française de lutte et de disciplines associées a été témoin oculaire de ces combats avec sa délégation. Et il est tombé amoureux de la lutte traditionnelle africaine. « J’ai vu de magnifiques combats. Je trouve la lutte traditionnelle plus rapide. Le match est décidé en très peu temps. J’ai beaucoup aimé cette maîtrise, cette technique et cette explosivité à trouver une solution en si peu de temps », a-t-il dit. Le Président de la fédération ivoirienne de lutte, lui ne cache pas sa joie. « Je suis satisfait au soir de cette compétition. Nous sommes heureux vu la qualité du spectacle, du parrainage de l’ambassadeur du Niger, des présences du ministère des sports de la FFLDA et des 3000 spectateurs », a-t-il indiqué.

Après ce tournoi international de la Tabaski, retour aux débats domestiques avec les mini tournois organisés les week-ends à Adjamé avant le cap sur Lozoua et le championnat national.

Lebéni KOFFI

 

 

 







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy