Olympisme : Le CNO-CIV disposé à soutenir le Handball ivoirien


0

Me Georges Joseph NGOAN, Président du Comité National Olympique Côte d’Ivoire (CNO-CIV) a reçu au siège ce jeudi 30 juin à 16h le Dr Mansourou Aremou, Président de la Confédération africaine de Handball (CAHB). Le patron du handball était accompagné de M. Philippe Bana, Président de la Fédération Française de Handball et de Dr Karaboué Aboubacar de la Fédération Ivoirienne de Handball. Cette délégation était venue présenter au Président du Comité National Olympique, les perspectives du Handball africain et ivoirien.

Quêter le soutien du comité national olympique -Cote d’Ivoire dans le processus de repositionnement du handball ivoirien et l’informer des acquis, telles étaient les motivations de la délégation conduite par le Dr Mansourou Aremou. « Après le ministre des sports, il était important pour nous de venir voir le président du CNO-CIV pour lui expliquer tout ce qui est en train de se faire et qui rentre dans claire vision du développement de l’olympisme ivoirien », nous confie Dr Aboubacar Karaboué, le Président de la fédération ivoirienne de Handball (FIHB). Le patron de la petite balle a informé le CNO-CIV de la signature d’une convention  entre la FIHB et la fédération sœur de France. Il a également sollicité l’accompagnement la faîtière de l’olympisme en Côte d’Ivoire dans le déploiement du projet Handball pour tous et celui du Beach-Handball.

Présent aux côtés des présidents Mansourou Aremou et Aboubacar Karaboué, Philippe Bana, le premier responsable du handball français attend du CNO-CIV son dynamisme dans le développement du handball. Une discipline qui a couvert la Côte d’Ivoire de lauriers plusieurs années en arrière. « Le handball est une discipline historique en Côte d’Ivoire. Nous entendons du CNO-CIV, son dynamisme, parce qu’on voit bien qu’il y a une impulsion, qu’il y a quelqu’un qui a mis les jeux olympiques de la jeunesse de 2026 en point de mire », a-t-il indiqué. En réponse aux préoccupations de ses illustres hôtes, Me Georges Joseph NGOAN s’est dit disposé à accompagner les actions du handball, dans la perspective des grandes compétitions. « Le handball a été un sport phare en Côte d’Ivoire avec les nombreux lauriers qu’il nous a rapportés. Le CNO-CIV est à votre disposition. Nous sommes prêts à soutenir toutes les actions afin de lui redonner son lustre d’antan. Car, je suis convaincu qu’avec cette convention, le handball sera plus fort », a-t-il dit avant de se projeter sur les jeux olympiques de la jeunesse de 2026. « Dakar 2026, c’est demain, travaillons à l’effet de sortir des champions ». Le patron de l’olympisme en Côte d’Ivoire n’a pas manqué de demander au président de la FIHB de faire connaitre son programme d’activités en vue des actions à venir.

Le Dr Aboubacar Karaboué a invité le Président du CNO-CIV et son comité exécutif à la signature de convention entre la FIHB et la FFHB prévue ce samedi à l’espace Agora dans la commune de Koumassi. Cette signature permettra de doter la Côte d’Ivoire de deux académies masculines et féminines en vue de la formation des experts de cette discipline sur place. Qualifié de spectaculaire et spectaculaire, le Beach-Handball est déjà inscrite aux jeux olympiques de la jeunesse de Dakar 2026. Il se joue avec 4 joueurs sur un espace sablonneux. Soulignons qu’avant le CNO-CIV, la délégation avait marqué une halte chez Paulin Danho, le ministre des sports.

Lebéni KOFFI







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy