Plus rien n’arrête l’Asec


0

Après le nul (1-1) le week-end dernier, les Mimos ont réagi contre le Bouaké ce jeudi 12 mai dans le cadre du match en retard de la 15e journée. Au stade Robert Champroux, les Mimos ont dû puiser dans leurs dernières ressources pour s’imposer 4-2 au coup de sifflet final.

Les Mimos prenaient les devants dès la 5e minute grâce à Aubin Kramo. Mais les Bouakéens revenaient dans la partie suite au but Cheick Nahon qui remettait les équipes à égalité. Deux minutes plus tard, l’homme du moment Aziz Ki doublait la mise pour les siens. Mais les Hommes du Gbêkê n’ont pas tardé à répondre. Avant la pause Narcisse Moyenga égalisait une nouvelle fois. Nous avons assisté à une première mi-temps riche en but. A la pause le marquoir affichait 2-2.

Au retour des vestiaires, Bouaké FC revenait avec de bonnes intentions mais les attaquants n’arrivaient pas à cadrer. Julien Chevalier opérait des changements. Clément Pitroipa donnait raison à son entraîneur. Les Mimos prenaient l’avantage une nouvelle fois avant que Anicet Oura ne scellât le sort du match. Les Jaune et Noir poursuivent leur série d’invicibilité.

Grâce à cette victoire, les Jaune et Noir font un pas vers le titre. Il conforte la première place avec 48 points tandis que Bouaké FC lutte pour le maintien avec 19 unités.

Chamade YAH







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.