Jeux de Commonwealth : Le Nigéria veut zéro cas de dopage


0

La Fédération nigériane d’athlétisme (AFN) va prendre toutes les mesures pour n’enregistrer aucun cas de dopage aux Jeux du Commonwealth prévus du 28 juillet au 8 août prochain à Birmingham. L’instance veut éviter le scénario des derniers Jeux olympiques où 10 athlètes dont Blessing Okagbare ont été exclus en pleine compétition pour dopage.

«Nous nous souvenons de ce qui s’est passé aux Jeux olympiques où certains de nos athlètes sont allés et n’ont pas été autorisés à concourir parce que certains d’entre eux n’ont pas terminé leurs tests hors compétition. En ce moment, nous allons nous concentrer sur et nous assurer que tous nos athlètes, en particulier les plus grands, ont respecté tous leurs tests hors compétition», a déclaré Tonobok Okowa, président de la AFN.

Le Nigeria est considéré comme un pays de catégorie A par l’Unité d’intégrité d’athlètisme (AIU) ce qui signifie qu’il est plus susceptible au dopage. Et le règlement stipule que dans les 10 mois précédant un événement majeur, tout athlète d’un pays de catégorie A doit subir au moins trois tests de dopage inopinés et hors compétition, qui doivent être effectués à au moins trois semaines d’intervalle.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.