Wagner: une tablette oubliée sur un champ de bataille en Libye révèle l’identité des mercenaires Russes


0

Le groupe Wagner, que de problèmes ! Que de sanctions ! Que de préjugés ! A tort ou à raison ? Difficile à dire. 

En effet, une tablette Samsung blanche a été retrouvée dans un ancien champ de bataille de l’Ouest libyen. L’appareil, qui aurait appartenu à un ancien membre du groupe Wagner, apporte des éléments inédits sur l’identité des combattants et leurs méthodes.

Le propriétaire de l’appareil l’aurait oublié alors qu’il quittait les lieux, lorsque les troupes russes se sont retirées du front de Tripoli au printemps 2020.

L’appareil aurait servi à des fins professionnelles mais aussi personnelles. Les experts y ont découvert une bibliothèque où figurent quelques centaines de titres dont des manuels militaires mais aussi des livres de cuisine et des guides de séduction; des vidéos filmées par des drones ; et une cartographie détaillée de la zone de Ain Zara, au sud de Tripoli.

Mais ce n’est pas tout. Puisque selon les informations récoltées, ils ont entre 20 et 40 ans, et la majorité d’entre eux sont originaires de petites localités éloignées des grandes métropoles, où le taux de chômage est élevé. Un contrat chez Wagner leur permet d’espérer un salaire avoisinant les 3 000 dollars.

Certains sont des repris de justice, pour qui il est difficile de rejoindre l’armée.

Voici donc en gros l’identité des mercenaires Russes du groupe Wagner telle que révélée par la tablette Samsung oubliée par un des combattants.

Cet article Wagner: une tablette oubliée sur un champ de bataille en Libye révèle l’identité des mercenaires Russes est apparu en premier sur BUZZAFRIK.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *