Coup d’Etat présumé à Madagascar : deux Français condamnés à des peines de travaux forcés


0

Paul Rafanoharana et l’ancien colonel de l’armée française Philippe François ont été condamnés à des peines de travaux forcés à Madagascar. 

A Madagascar, la justice a condamné deux Français, vendredi 17 décembre, pour avoir fomenté un coup d’Etat contre le président, Andry Rajoelina, aux côtés d’une vingtaine d’autres prévenus. Le Franco-Malgache Paul Rafanoharana et l’ancien colonel de l’armée française Philippe François ont été condamnés à des peines de travaux forcés, respectivement de vingt et dix ans.

En outre, l’épouse de Paul Rafanoharana, Voahangy Rafanoharana, a été condamnée à cinq ans de travaux forcés, et l’ancien premier ministre, Victor Ramahatra, à cinq ans prison avec sursis. « Nous allons nous pourvoir en cassation, a immédiatement réagi Solo Radson, avocat de M. Rafanoharana. Ce n’est pas ce que j’attendais, c’est un verdict injuste, le dossier est vide, c’est un procès politique. » Les avocats ont trois jours ouvrés pour se pourvoir en cassation.

Selon l’avocat général, Arsène Rabe, les prévenus appartenaient à « une organisation criminelle » cherchant à « commettre un attentat contre le président Rajoelina », et ont contribué à mettre sur pied le projet baptisé « “Apollo 21”, grâce à des mails, des armes et de l’argent, saisis » lors de perquisitions. Mercredi, la justice malgache avait requis la réclusion à perpétuité.

 

Cet article Coup d’Etat présumé à Madagascar : deux Français condamnés à des peines de travaux forcés est apparu en premier sur BUZZAFRIK.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *