Tribunal Militaire d’Abidjan : un policier arrêté pour avoir racketté 5000 FCFA à un conducteur


0

Le Tribunal militaire d’Abidjan vient de condamner un policier, l’adjudant Adou à six mois de prison ferme pour racket. 

Selon l’information publiée sur la page Facebook du Tribunal militaire d’Abidjan (TMA), les faits remontent à 2015. Ce jour-là, un policier a procédé au contrôle des pièces du véhicule conduit par le sieur Savadogo. L’adjudant Adou A, qui était en service au commissariat du 28e arrondissement, a délivré un récépissé provisoire de retrait de pièces au chauffeur, non sans oublier de lui exiger la somme de 11 000 francs CFA pour retirer lesdites pièces.

Savadogo I. a donc pris la direction du 28e arrondissement en vue de régler la contravention et repartir avec les pièces de son véhicule. À en croire notre source, en fin de compte, le policier a accepté de percevoir 5 000 francs CFA au lieu de 11 000 francs CFA.

L’adjudant Adou a tendu les papiers afférents à la voiture de Savadogo. Cependant, ajoute le Tribunal militaire d’Abidjan, l’agent de police n’a pas délivré de reçu à son interlocuteur et n’a pas réclamé le récépissé provisoire de retrait de pièces.

Tout ceci a attiré l’attention du contrevenant. Savadogo a décidé de saisir l’Unité de lutte contre le racket (ULCR). Ange Kessi, le procureur militaire, est aussitôt alerté. Finalement, au terme d’un procès le mercredi 15 décembre 2021, le policier est condamné à six mois de prison ferme pour racket. Il a été rattrapé par son acte six ans plus tard.

 

Cet article Tribunal Militaire d’Abidjan : un policier arrêté pour avoir racketté 5000 FCFA à un conducteur est apparu en premier sur BUZZAFRIK.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *