2022 : Sénégal se rassure


0

C’est quasiment déjà fini. En cas de nul ce soir entre les Pays-Bas et l’Equateur, ce sera même officiel mais quand bien même, le Qatar n’a quasiment plus aucune chance d’accéder aux huitièmes de finale après cette défaite. Ce serait la deuxième fois seulement qu’un pays organisateur ne passe pas le premier tour, après l’Afrique du Sud en 2010.

C’est quasiment déjà fini. En cas de nul ce soir entre les Pays-Bas et l’Equateur, ce sera même officiel mais quand bien même, le Qatar n’a quasiment plus aucune chance d’accéder aux huitièmes de finale après cette défaite. Ce serait la deuxième fois seulement qu’un pays organisateur ne passe pas le premier tour, après l’Afrique du Sud en 2010.

Plus inspiré que lors du match d’ouverture contre l’Equateur (0-2), les joueurs de l’émirat ont pourtant payé cash leurs erreurs défensives, notamment celle grossière du défenseur central Khouki qui offrait l’ouverture du score à Boulaye Dia juste avant la pause (0-1, 41e). Pire, les Sénégalais faisaient le break dès la reprise sur un beau but de la tête de Diedhiou (0-2, 48e).

On pensait alors que le pire était encore à venir mais le Qatar se remettait enfin dans le sens de la marche et commençait à inquiéter son adversaire. Et il fallait un très grand Edouard Mendy pour repousser une reprise à bout portant de Mohammad (67e). Le portier de Chelsea ne pouvait en revanche rien faire sur la tête de Muntari qui permettait au Qatar de reprendre espoir.

Pas longtemps toutefois, puisque six minutes plus tard, l’attaquant de Marseille Bamba Dieng frappait à l’entrée de la surface pour assurer la victoire du Sénégal qui se relance parfaitement dans la course à la qualification après sa défaite inaugurale contre les Pays-Bas.

La Voix du Nord







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Generated by Feedzy