La SOA à l’épreuve de l’AS Denguélé