Stages SKIF -Après Accra et Lagos : Sensei Tanoh dévoile les grands chantiers


0

10 ivoiriens dont 2 officiels et 8 stagiaires ont pris part aux séminaires internationaux organisés à Accra les 5 et 6 septembre puis à Lagos du 7 au 10 septembre en présence du Grand Maitre Manabu Murakami venu expressément de Tokyo. Pleinement satisfait au soir de cette double expédition, Sensei Nicolas Tanoh, le Président de Shotokan Karaté-Do International République Côte d’Ivoire (S.K.I.F-RCI) était face à la presse ce jeudi à son siège (Cité ADDOHA) pour faire le bilan et se projeter sur le futur.

Le Patron de la S.K.I.F -RCI a d’entrée salué la participation des ivoiriens. « La Côte d’Ivoire qui est partie avec une délégation de dix personnes dont huit stagiaires, a enregistré six personnes au Grade de Ceinture noire dont cinq au Ceinture noire 1er Dan et un enregistrement Grade SKIF », a dit Sensei Tanoh Nicolas qui avait à ses côtés Me Akpro Lath. Traoré Adama, Djé Kouakou Aimé, Kra Denis, Anoh Kouakou Jacques, Akpro Lath Junior baptisé « Le Talentueux » ont validé le 1er Dan. Me Akpro Lath Joseph Olkroph quant à lui a été enregistré au 3e Dan sur Tokyo. Mais au-delà de tous ces examens réussis, c’est la qualité de l’enseignement distillé qui a séduit les stagiaires. « Nous avons beaucoup appris, car le Maître est rentré dans les profondeurs, dans les racines, nous avons reçu des corrections sur le plan combat, bâtard, respiration. Il a mis l’accent sur les différents styles. Le Djiké et le SKIF. Nous avons été nourris », s’est réjoui Me Tanoh Nicolas (inscrit au 5e Dan Tokyo), par ailleurs instructeur SKIF Tokyo. Tous les stagiaires présents ont reçu des certificats et ceux enregistrés à Tokyo sont revenus avec leurs passeports de Tokyo en poche.

Hôte de marque à ces deux rendez-vous Shuseki Shihan Manabu Murakami est reparti fort satisfait. « Le grand Maître n’a manqué de rien. Nous avons été ses petits soins. Le Grand Maître est reparti satisfait. L’organisation a été parfaitement maîtrisée. Il apprécié les alignements. Le Line high », a dit Me Nicolas Tanoh qui fait cette révélation. « En février prochain, le Grand Maître sera à Abidjan. Nous attendons que tout soit peaufiné avec la hiérarchie des arts martiaux pour une annonce officielle. Il sera en Côte d’Ivoire afin que nous posions les bases de la faîtière ouest -africaine du SKIF ». Concernant la compétition tenue à Lagos, Sensei Nicolas Tanoh a souligné qu’elle a été « d’un très bon niveau. »

Avec ces deux séminaires internationaux riches en enseignement et surtout l’arrivée prochaine du Grand Maitre à Abidjan, il coule de source que le Shotokan est réellement lancé en Côte d’Ivoire. Pour matérialiser ce nouvel envol, des « séminaires de restitution sont annoncés. Dès ce samedi, le cap sera mis sur Yopougon. Puis Dabou, Grand-Bassam et d’autres villes suivront. Une tournée à l’intérieur du pays est également prévue sans oublier les formations. Mais, il faut surtout noter le retour de la coupe Saint-Joseph », a fait savoir Sensei Nicolas Tanoh.

Soulignons que l’une des grandes ambitions de la S.K.I. F-RCI est de réussir à qualifier dans quelques années une équipe pour les championnats du monde. Et, Sensei Nicolas Tanoh et toute son équipe y travaillent. Soulignons que plus d’une centaine de stagiaires issus de la Côte d’Ivoire, du Ghana, Togo, Bénin, Burkina Faso et du Nigéria ont participé à ces deux séminaires internationaux et examen de Grade.

Lebéni KOFFI

 







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy