D1 (Hommes) : 25 ans après, revoilà Bouaké !