Une découverte de pétrole portée à 2,5 milliards de barils