Dans les cimetières de Brazzaville, les tombes sont recouvertes de moustiquaires