Le CNO-CIV honore les escrimeurs


0

Revenus de la 20e édition du Championnat d’Afrique avec une 3e place (plan individuel) et une 6e place (général) grâce à une médaille de bronze, les éléphants escrimeurs ont été reçus par le président du CNO-CIV Me Georges N’Goan ce jeudi 28 juillet au siège du CNO-CIV sis aux deux plateaux vallons. Convive du patron de l’olympisme en Côte d’Ivoire, le président de la Fédération Ivoirienne d’Escrime Gogoua Zadi Théodore est venu à cette rencontre avec cinq athlètes dont le médaillé Paul Alex Bedi Beugré et le sélectionneur national Cyrille Capré.

Honorer les Eléphants qui brillent lors des compétitions internationales, voici la mission de Me Georges NGOAN et son Comité Exécutif. Et ce jeudi 28 juillet 2022, c’était au tour des escrimeurs ivoiriens de recevoir les félicitations et les honneurs de la faîtière de l’olympisme en Côte d’Ivoire.

« Cette cérémonie a beaucoup de sens dans mesure où nous avons voulu instituer une tradition qui consiste à honorer, récompenser tous les athlètes qui vont à l’extérieur et nous ramènent des médailles. Ces athlètes qui permettent de hisser le drapeau de la Côte d’Ivoire au plus haut. Donc le CNO tient à les recevoir, à les féliciter et les récompenser. Je voudrais demander à tout le monde de féliciter Alex Bédi pour sa brillante victoire », a confié Me Georges NGOAN.

Le président de la FIVE Gogoua Zadi Théodore a salué d’entrée la brillante élection du président du CNO. « J’aimerais dire merci au président du Comité National Olympique pour sa brillante élection au CNO. Nous ne pouvons pas rester en marge parce que nous croyons que le CNO gère les compétitions et les fédérations olympiques. C’est vrai qu’avant de sortir, nous n’avons pas eu l’idée de lui annoncer notre départ parce que nous nous sommes dit qu’il est en train de s’installer », a-t-il dit avant de revenir à l’objet de la visite. « Nous sommes partis au Maroc et nous sommes revenus avec une médaille. Nous venons lui donner sa médaille. »

Prenant la parole à son tour, le sélectionneur national Cyrille Capré a présenté le déroulé de la compétition à Me Georges NGOAN. Puis, il a salué la bravoure de son poulain au Maroc. En manque de tournoi depuis deux ans, il a su créer une bonne équipe qui s’est mieux illustrée à Casablanca. Même si les autres n’ont pas obtenu de médailles, ils ont réussi à mieux se positionner au classement à l’issue du tournoi. « Nous sommes partis au Maroc pour le championnat d’Afrique sénior et nous sommes allés avec les athlètes. Il faut dire que depuis un certain moment même l’escrime n’était pas encore sortie réellement avec deux ans d’absence sur l’échiquier international à cause du Covid et ce que nous connaissons déjà.  Dans l’encadrement technique, nous étions partis avec une vision, celle de Paris 2024 pour qu’au moins nos athlètes aient un ranking. C’est ce qui nous motives à aller avec un maximum 12 d’athlètes afin de préparer les autres échéances. Donc nous sommes partis avec nos athlètes et nous avons eu une médaille. Faut dire aussi que le niveau était vraiment élevé. Et la Côte d’Ivoire a été plébiscitée par sa prestation. Paul Alex Bedi a fait tomber le champion en titre depuis deux ans au niveau de l’Afrique. Cela a été vraiment quelque chose de phénoménal », a-t-il affirmé

Le président du CNO-CIV a invité les fédérations à communiquer leurs programmes d’activités au CNO-CIV afin de suivre l’évolution des athlètes. Et ce, dans le but de préparer Dakar 2026 voire Los Angeles 2028. Le Championnat d’Afrique d’Escrime s’est déroulé du 15 au 20 juin dernier au Maroc. Grâce à sa médaille, la Côte d’Ivoire a terminé 3e au plan individuel et 6e sur 21 nations au général. L’escrimeur médaillé occupe désormais la 64e place au ranking mondial. Contrairement à l’Afrique les ivoiriens ont été vite sortis au Championnat du Monde 2022 qui a eu lieu du 15 au 23 juillet.

Chamade YAH







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy