Variole du singe : la vigilance est de mise en Afrique