Le Kenya en tête du classement


0

Le podium au classement des médialles n’a pas changé. Comme il y a quatre ans à Asaba lors de la 21e édition des championnats d’Afrique d’athlétisme, le Kenya finit la compétition en leader. Les Kenyans ont engrangé, cette année, moins de breloques (23) que les Sud-africains (36) mais ils sont en tête dans la quête du métal le plus précieux. Le Kenya compte en en effet 10 médailles en or contre neuf pour les Sud-africains. Le Nigérian complètent le podium avec 11 médailles (5 en or, 3 en argent, 3 en bronze). La particularité pour les Nigérians, c’est que les femmes ont récolté les 9 métaux.

Le grand bond vient de l’Algérie. Les Fennecs, qui devaient initialement disputer cette 22e édition devant leur public en 2020 avant que le Coronavirus ne vienne tout chambouler, ont réalisé de belles performances. Ils finissent à la quatrième place de ces championnats d’Afrique d’athlétisme avec 5 médailles en or, 5 en argent et 1 en bronze. Le Sénégal, une des grandes nations de l’athlétisme africain, rentré bredouille il y a quatre ans, s’est un peu repris cette fois-ci. Grâce à ses sauteurs, le pays de la Téranga décroche trois médailles.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.