Taekwondo – GP Rome (Me Tadjou) : « Paris 2024, c’est maintenant »


0

Présent dans la capitale italienne le week-end dernier le contingent ivoirien fort de 8 taekwondo-ins, est revenu sur les bords de la lagune Ébrié avec une médaille d’argent et une de bronze dans son escarcelle. Ce, grâce à Cheick Salah Cissé (-80 kg) et Ruth Gbagbi en (-67 kg). Un bilan positif pour Me Tadjou Attada qui compose avec Me Chérif Adama, le duo de coachs présents aux côtés des Éléphants à Rome.

« Le bilan est positif. C’est un Grand Prix, il faut le souligner. Nous devons continuer à travailler davantage pour espérer mieux la prochaine fois », a-t-il dit avant de saluer la participation du reste de l’escouade ivoirienne composée essentiellement de locaux. « Ils n’ont pas passé le premier tour. Mais ils n’ont pas démérité. Ils ont fait parfois jeu égal avec de redoutables adversaires. Il y a également les nouvelles règles du taekwondo entrées en vigueur le 1er juin. Par exemple Kobenan Aaron qui a remporté un round devant le champion olympique. Je crois qu’il faut féliciter nos locaux ».

Première discipline à offrir un titre olympique à la Côte d’Ivoire grâce Cheick Salah Cissé en 2016 à Rio, le taekwondo ivoirien entend garder le cap. Et les ambitions sont immenses pour Paris 2024.C’est donc dans l’optique de frapper un grand coup dans capitale française dans deux ans que Me Tadjou Attada sous la houlette du Président Jean-Marc Yacé souhaite former un groupe qui peut valablement accompagner les deux mastodontes à savoir Cissé Cheick et Ruth Gbagbi. « Il y a du travail à faire. Nous allons concentrer nos efforts sur ces locaux. Ils ont déjà le talent. Il faut maintenant leur donner le bagage physique et technique afin de constituer un bon groupe qui pourra accompagner Cheick Salah et Ruth Gbagbi à Paris 2024.Et Paris 2024, c’est maintenant. Nous sommes allés et nous avons vu. Le travail a commencé pour Paris 2024.J’ai la ferme conviction qu’avec le Président Jean-Marc Yacé qui ne lésine sur aucun moyen, nous aurons d’autres médailles avec ce groupe », nous a confié le coach champion olympique.

Après l’Italie, les Éléphants taekwondo-ins seront à Paris en septembre prochain pour une autre escale des Grands Prix. Mais avant, ils pourraient prendre part à des opens afin de collectionner le maximum de points. Pour sa part Me Tadjou Attada animera du 15 au 19 juin un stage au Malawi dans le cadre de l’African Youth Taekwondo Development Project 2022 en qualité d’expert de l’Union africaine de Taekwondo.

Lebéni KOFFI







Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.