Procès Thomas Sankara : Arsène Bognessan Yé se confie « Personne ne pouvait imaginer cela »


0

Ce lundi 22 novembre, le passage des témoins à la barre s’est poursuivi dans le cadre du procès de l’assassinat du capitaine Thomas Sankara.

Le médecin militaire Arsène Bognessan Yé était à la barre pour achever son audition qui a débuté jeudi dernier. En ce deuxième jour de passage, il s’est surtout livré à l’exercice des questions-réponses. De cet exercice, on retient que la proximité de cet homme avec Thomas Sankara dont il a d’ailleurs été le médecin personnel ne l’a pas empêché d’être également très lié à Blaise Compaoré. Malgré ses relations avec celui qui deviendra le nouvel homme fort du Burkina Faso, et qui lui ont valu les importants postes de responsabilité qu’il a, par la suite, occupés, Arsène Bognessan Yé dit n’avoir jamais pensé que la crise au sein du CNR aurait l’issue tragique qui fut la sienne.

« Quand tu étais du CNR, tu savais qu’il y avait une crise, c’est le comment du dénouement que l’on n’a pas vu venir. Il fallait que la crise trouve une solution. Ça aurait pu être une entente, on aurait pu trouver une solution, pas forcément le coup d’État… Quand on disait Sankara, c’était Blaise Compaoré, personne ne pouvait rentrer entre eux. Et personne ne pouvait imaginer cela », a-t-il laissé entendre.

Cet article Procès Thomas Sankara : Arsène Bognessan Yé se confie « Personne ne pouvait imaginer cela » est apparu en premier sur BUZZAFRIK.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *