A Kaya, des manifestants contre le convoi militaire français blessés par balles


0

Trois des manifestants à kaya, contre le passage du convoi militaire français ayant quitté la Côte d’Ivoire pour le Niger, ont été blessés.

 

Le convoi de l’armée française retranché dans une clôture de grillage aux abords de la route ont été acculé par les manifestants, certains procédant à des jets de pierre.

Dans l’après midi du samedi, l’armée française a effectué des tirs de sommation suite aux jets de pierre de la foule qui ne cesse de croire depuis ces deux jours de blocus.

La gendarmerie nationale du Burkina Faso aurait également fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Un bilan non officiel et provisoire relayé par des sources fait état d’au moins trois personnes blessées par balles et évacuées à centre hospitalier régional de Kaya.

Selon des sources médicales, un des blessés présentait une fracture ouverte des os du pied gauche, un autre une fracture de la cheville tandis qu’un autre avait une plaie à la joue droite.

Le pronostic vital de ces blessés n’est pas engagé selon ces sources.

Par ailleurs, dans leur furie, les manifestants ont arrêté un convoi de vivres de l’armée burkinabè au profit des soldats burkinabè engagé dans la lutte anti-terroriste dans le nord.

Selon la télévision nationale, ces derniers ont vérifié le contenu des conteneurs avant de laisser poursuivre leur chemin.

Dimanche matin, alors que la connexion internet était coupée dans plusieurs villes du pays pour des raisons ont encore connues, le convoi de l’armée française, a replié vers Ouagadougou où il était stationné à une cinquantaine de kilomètres selon plusieurs sources.

Les pourparlers entre les autorités locales et les manifestants se poursuivaient pour une issue de crise.

Depuis le début de ces manifestations, le trafic routier est paralysé et les véhicules sont jonchent la voie.

Selon des médias occidentaux, le président français Emmanuel Macron a demandé au président burkinabè d’user de ses prérogatives pour permettre au convoi militaire de poursuivre son chemin.

Cet article A Kaya, des manifestants contre le convoi militaire français blessés par balles est apparu en premier sur BUZZAFRIK.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *