Le Sénégal secoué par l’affaire de la Miss 2020. Pluie de réactions


0

Ndèye Fatima Dione, Miss Sénégal 2020, a révélé avoir été victime d’un viol après avoir été invitée par le comité d’organisation dans une résidence. Aminata Badiane, présidente du comité d’organisation, a violemment réagi à ces accusations, demandant à la reine de beauté de porter plainte.

Miss Sénégal 2020 au centre d’une vive polémique
C’est une affaire qui secoue actuellement le pays de Macky Sall. En effet, Ndèye Fatima Dione, Miss Sénégal 2020, a fait une sortie fracassante contre le comité d’organisation dudit concours. Selon des informations relayées par senenews, la belle Sénégalaise a ouvertement les responsables de l’avoir invitée dans une résidence où elle a été violée.

“La seule chose que nous savons c’est que Fatima est tombée enceinte suite à son sacre. Nous ne souhaitons accuser personne, mais une chose est sûre, avant qu’on ne découvre sa grossesse, elle était chez un membre du comité d’organisation de Miss Sénégal. Habituellement, lorsque les organisateurs avaient besoin d’elle, ils la faisaient loger à l’hôtel, mais avant son voyage au Maroc, on l’a amenée dans une maison et nous ne connaissons pas la raison. C’est par la suite qu’on nous a fait savoir que le voyage n’aura plus lieu et qu’il a été annulé à cause de la Covid-19”, a confié un proche de Miss Sénégal 2020.

Par ailleurs, la même source laisse entendre qu’au lendemain de ce séjour la sulfureuse Fatima Dione “a commencé à se plaindre de maux de ventre et est devenue très maladive”. Conduite à l’hôpital, la jeune dame a été informée qu’elle était enceinte de quatre mois. Et pourtant, son entourage pensait qu’elle trainait un fibrome. “Nous ne connaissons pas l’auteur de cette grossesse, nous savons juste que cette fille de 20 ans a été victime de viol. À plusieurs reprises, elle a pensé à se suicider”, s’est exprimé le proche.

Réagissant aux accusations de Miss Sénégal 2020, Aminata Badiane, présidente du comité d’organisation, a demandé à la belle Sénégalaise de saisir la justice. “Elle n’a qu’à porter plainte. Si on te viole, c’est que tu l’as cherché. Elle est majeure”, a-t-elle soutenu. Cette sortie a irrité les Sénégalais qui l’ont vivement lancé une pétition pour la dissolution du comité d’organisation. Dans la foulée, CFAO Motors Sénégal, qui a dénoncé ces propos, a mis un terme à sa collaboration avec le Comité Miss Sénégal, non sans retirer toutes ses voitures.

Cet article Le Sénégal secoué par l’affaire de la Miss 2020. Pluie de réactions est apparu en premier sur BUZZAFRIK.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *