Le CIO a tranché pour les athlètes transgenres


0

Le Comité international olympique (CIO) renonce à fixer lui-même les critères imposés aux sportifs transgenres et intersexes pour concourir en compétition, proposant désormais aux fédérations internationales un « cadre » pour qu’elles établissent leurs propres règles. Après deux ans de consultations auprès de plus de 250 personnes, l’instance olympique a établi mardi un constat : l’impossibilité de définir des directives uniformes, comme elle le faisait depuis 2003, tant la question est complexe et confronte respect des droits humains et maintien de l’équité sportive.

« Il doit être du ressort » de chaque fédération internationale « de déterminer comment un athlète peut être avantagé de manière disproportionnée par rapport à ses pairs, en tenant compte de la nature de chaque sport », indique le CIO dans un communiqué.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *