NBA: Evan Fournier apprécie le travail de son coach Tom Thibodeau


0

Quel est le message principal de Tom Thibodeau depuis le début du « training camp » des Knicks ? Globalement, que la saison dernière ne signifie rien, et que ses joueurs devront afficher la même mentalité pour réussir.

« Il faut jouer les matchs », explique l’entraîneur des Knicks, « Donc on doit comprendre ce que ça demande de gagner, et le travail que ça nécessite. On repart complètement de zéro. »

Le travail, le travail et encore le travail. C’est ce que prêche donc l’entraîneur en permanence et ça se ressent visiblement, comme le confirme Evan Fournier. « Je ne sais pas trop comment c’était l’an passé au quotidien mais les jeunes ont faim, les vétérans ont faim, et le staff a également faim », a ainsi assuré le Français.

L’ancien arrière des Nuggets et du Magic n’est en tout cas pas surpris par l’intensité de son coach à l’entraînement.

« C’est exactement ce que j’attendais » assure Evan Fournier, comparant ce camp d’entraînement à son premier avec les Nuggets, en 2012/13, sous les ordres de George Karl. « Un entraîneur qui met en avant le travail, un entraîneur très intense, qui vous dit les choses telles qu’elles sont, qui reste réaliste et qui veut simplement s’améliorer. Je pense qu’il est très bon pour s’assurer que vous comprenez ce qu’il attend de vous. C’est très clair. Il n’y a pas de zone grise et il n’y a pas de place pour une mauvaise interprétation. En tant que joueur, surtout lorsqu’on est nouveau, c’est facile parce que vous savez ce qu’il faut faire ».

Gros bosseur, le Français est donc naturellement dans son élément au sein de cette atmosphère.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *