Melly : les premiers pas de Bingue à Babi


0

Jeune et belle, elle vient de faire son entrée sur la scène musicale ivoirienne, notamment dans le couper-décaler. Une entrée fracassante. Melly de Bingue arrive, en effet, avec un album de 6 titres (son premier) dévoilé le samedi 28 août dernier à l’espace Menekré Legend.

Une présentation qui a convaincu l’assistance composée majoritairement d’hommes de médias, après l’écoute de l’œuvre et la prestation de Melly. On peut affirmer qu’elle est une nouvelle voix de la musique. Avec un style qui surfe entre afrobeat, r’n’b et couper-décaler, la jeune chanteuse livre de beaux messages sur la persévérance, la paix, l’école… et croire en soi pour réaliser ses rêves.

Pour bon nombre d’observateurs, c’est à juste titre si son visa d’entrée dans le show-biz est baptisé ‘’Révélation’’. Car, « 2021 s’annonce comme l’année de l’éclosion du talent de la jeune Melly de Bingue. Après avoir glané le « Guemon d’Or », elle est entrée en studio pour sortir « Révélation », son premier disque, prémices d’une carrière prometteuse », explique un membre de son staff. Qui ajoute : « C’est un album mi-couper-décaler mi-variété qui comporte six titres chantés en français et en langues locales ivoiriennes ».

Pour la réalisation de son 1er album, Melly de Bingue a sillonné trois studios différents à Abidjan. Ce sont notamment « S.Com Studio », « Prophétie production » et « Nidal Production ». Le peaufinage technique a été l’œuvre de Tychic la Magie, Yung Boss, Eddy 1er et Zeus L’arrangeur.

Mais pour cette jeune fille, qui n’a pas encore 20 ans, et qui a la tête bien sur les épaules, finir ses études est un objectif qu’elle ne veut pas négliger. Son album publié, elle s’est empressée de s’inscrire pour la nouvelle année scolaire. Elle doit affronter les épreuves du baccalauréat session 2021-2022 dans sa ville natale de Duékoué. « Pendant cette année scolaire, je vais me concentrer pour avoir mon diplôme », confie l’élève-chanteuse de la classe de terminale.

Melly de Bingue est née Grâce Ivan Syntiche Konan. Mais elle perd très tôt son père. Depuis l’école primaire, elle s’intéresse à la musique. Ce qui n’est pas fortuit quand  on sait que certains membres de sa famille comme Ella Mêlêkê et Rose Bah sont des noms connus dans le show-biz ivoirien. « Alors que cette passion couvait en elle, une tournée de sensibilisation pour la réconciliation nationale initiée par l’USAID viendra comme un déclic pour faire découvrir ce talent caché de l’adolescente qu’elle était en 2014. C’est ainsi qu’elle a été révélée aux 10 quartiers de la commune de Duékoué », révèle un proche de la nouvelle chanteuse.

Ses idoles dans le milieu sont Arafat DJ et Claire Bahi. Et c’est naturellement qu’elle opte pour le couper-décaler comme genre musical. Elle se rebaptise Melly de Bingue. « Ce nom m’a été donné par une personne qui m’est très chère. Au départ, j’étais réticente à l’accepter. Maintenant, il me plait beaucoup car il m’a porté chance », dit-elle.

Après avoir écumé les scènes de Duékoué pour exprimer sa passion, la chance lui sourit aux Awards du Guémon en 2021. « Tout se matérialise vraiment sur la scène des Awards du Guémon en 2021. Elle en est sortie vainqueur avec le Prix « Guémon d’Or » en tant que meilleure artiste de la région », précise son chargé de communication. Après sa brillante victoire, Melly de Bingue est repérée par Nestor Pondéré Production qui a décidé de la produire. Le fruit leur collaboration est cet album ‘’Révélation’’.

O. A. Kader

L’article Melly : les premiers pas de Bingue à Babi est apparu en premier sur Top Visages.


Like it? Share with your friends!

0

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *